Spread the wordShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Un appel à agir pour notre planète et pour nos proches!

écrit par Sustainable Energy Group, Carleton County, NB
(English version)

Le réchauffement climatique constitue une urgence planétaire qui a des effets sur la santé et des répercussions économiques et financières dévastatrices.

Inondation  Kingston Peninsula 2018. Photo © 2018 copyright Liane Thibodeau

En novembre 2018 dans un rapport spécial,  le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat de l’ONU lançait un défi à l’ensemble de l’humanité : si nous ne réduisons pas de moitié d’ici 2030 et de 100% d’ici 2050 notre utilisation des combustibles fossiles, le bouleversement climatique détruira les fondements de notre civilisation entre autres, notre système agricole et alimentaire, les communautés côtières, la productivité océanique et l’économie mondiale.

L’urgence climatique est l’affaire de tous sans égards à nos croyances ou à nos affiliations politique.

Les experts du climat nous disent que la température ne doit pas excéder 1, 5°C  ( 2, 7 °F)  au-dessus des niveaux préindustriels si nous voulons que la terre demeure habitable pour les humains. Nous sommes cependant toujours sur la voie d’atteindre entre 2 °C et 4 °C (3, 6 °F et 7 °F) d’ici la fin du siècle, ce qui serait catastrophique pour l’humanité.

Le feu des pionniers, Boise National Forest, Idaho, 2016. (Forest Service photo by Kari Greer)

Nous sommes témoins d’un nombre croissant de phénomènes climatiques extrêmes tels que les vastes incendies de forêt et le dégel du pergélisol de l’Arctique qui émettent  d’énormes quantités de CO2; le dégel des glaciers et des glaces polaires qui font monter le niveau des mers et épuisent l’eau potable;  comme les espèces envahissantes qui nuisent à l’environnement; les averses torrentielles et les inondations;  les sécheresses qui se prolongent; l’acidification des océans et des tempêtes violentes plus fréquentes partout dans le monde. Si nous n’agissons pas dès maintenant, l’impact de la crise climatique sur l’économie et sur les êtres humains sera drastique.

Malgré les avertissements de plus en plus graves lancés par les climatologues et autres scientifiques, la majorité des politiciens persistent à affirmer que tout est sous contrôle. Pour protéger le profit, ils font la promotion du statu quo et prétendent lutter contre les changements climatiques avec leur « approche équilibrée » et le «développement responsable des ressources».

Mark Carney, le gouverneur de la Banque d’Angleterre a indiqué que les entreprises qui ne s’adapteront pas aux changements climatiques feront faillite . «Les entreprises qui ne s’adaptent pas, y inclus celles du monde des finances, envisagent sans aucun doute  la banqueroute…Le système capitaliste doit gérer les risques liés au changement climatique et doit être prêt à s’adapter aux rythmes différents des ajustements à faire». Et les gouvernements qui sont en retard dans les nouvelles tomberont eux aussi.

Les Canadiens et les Canadiennes ont l’occasion de faire de la crise climatique un enjeu électoral incontournable lors de l’élection fédérale du 21 octobre. Les Américains pourront faire de même le 3 novembre 2020.

Nous devons viser une décarbonisation rapide de l’économie mondiale. Le Nouveau-Brunswick, le Canada et l’ensemble du monde DOIT se mobiliser rapidement pour réduire substantiellement les émissions de gaz à effet de serre et pour adopter une économie à faible émission grâce à l’énergie renouvelable plus propre. Cela permettra de créer beaucoup plus d’emplois durables que ne peut le faire l’économie de combustibles fossiles obsolète.

L’avenir des nouvelles générations et possiblement l’existence même de l’espèce humaine sur la planète terre sont en jeu.

Face à l’urgence climatique, nous devons agir avec les mêmes détermination et empressement qui ont été mobilisés lors de la Deuxième Guerre mondiale.  Que ferez-vous pour sauvegarder une planète habitable pour les générations futures?

Voici ce que vous pouvez faire:

  • Partager cet appel à agir avec votre réseau, en particulier avec les enseignants, les membres du clergé et toute personne qui occupe un poste de pouvoir et d’influence.
  • Demander aux élus et aux candidats fédéraux et provinciaux de révéler leur position au sujet de l’urgence climatique. Les Américains peuvent demander la même chose des candidats aux élections des états et à l’élection nationale de 2020.
  • Voter seulement pour les candidats et candidates qui ont un plan clair et net pour confronter l’urgence climatique.
  • Continuer à chercher des moyens de réduire votre empreinte carbone personnelle.

Les générations présentes et futures vous en remercieront.

 

Spread the wordShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email